Accueil Société Vendée globe 2009

20 décembre 2008

Notre stratégie a été la plus payante
Distance restante : 15381 milles, plus de 400 milles parcourus sur la trajectoire idéale
Position : 56°07’ E – 53° 31’ S
Classement : 106588
2600 places de gagnées !
En ligne de mire plusieurs concurrents, qui nous servent de points de repères dans notre course vers le top 100000.
Ces dernière 24 heures nous avons rattraper en terme de distance beaucoup de concurrents.
Pendant une douzaine d'heure nous aurons encore beaucoup de vent très bien orienté (route directe vers l'Ile Heard). Après il faudra trouver encore une fois une solution originale pour négocier des vents qui ne permettront plus une trajectoire directe. En d'autres termes,
il faudra louvoyer pour atteindre la Porte Ouest Australie.

19 décembre 2008

Distance restante : 15790 milles
Position : 54°44’ E – 53° 05’ S
Classement : 109270
700 places de gagnées ! Nous avons réussi à dépassé un concurrent que nous avions en ligne de mire depuis 3 jours. Il a fallu 24 heures pour rattraper les 28 milles qui nous séparaient de son tableau arrière. Plus nous approchons du top 100000 plus les concurrents deviennent serieux.
Place donc à la vraie stratégie de course. Nous avons choisi pour aujourdhui une route sud et nous naviguerons ensuite plein est avec l'arrivée de vent porteur. Cette stratégie devraiet être particulièrement payante, puisque plus nous descendons dans le sud, plus la circonférence de la terre diminue !!!
Nous avons repris pas mal de retard sur la tête de la flotte.

18 décembre 2008

Distance restante : 16080 milles
Position : 48° 38’ E – 48° 31’ S
Classement : 109971
400 places de gagnées ! Maintenant on rencontre les bateaux vraiment concurrents. Rappelons que notre objectif est d'atteindre le top 100000 puisque notre point de départ était la 139000 place.
Nous sommes sur la trajectre idéale. Les vitesses seront moins grande aujourd'hui, y compris pour la tete de la flotte.

17 décembre 2008

Distance restante : 16419 milles
Position : 40° 13’ E – 47° 28’ S
Classement : 110359
près de 2000 ! places gagnées, une routine !
Tout se passe comme prévu, aujourd'hui route directe le long de la trajectoire idéale, et pratiquement aucune variation de cap en perspective, donc gain maximum en distance en perspecttive


16 décembre 2008

Distance restante : 16812 milles
Position : 29° 58’ E – 46° 57’ S
Classement : 112120
plus de 2200 places gagnées, une routine ! Près de 500 milles parcourus.
Une bonne analyse de la la situation, Une bonne planification, un point régulier pour le suivi et les corrections éventuelles, les trois ingrédients nécessaires à la bonne conduite d'un projet, quel qu'il soit.
normalement, en fonction de la météo, nous ne changerons pratiquement pas de cap pendant 36 heures (maximum de 5° de variation), il aura des changements de voilures les conditions de vent variant de 24 knts à plus 36 knts.

(knts : abréviation de knots, qui veut dire noeuds en anglais, unité de mesure de vistesse)

15 décembre 2008

Distance restante : 17121 milles
Position : 23° 51’ E – 44° 44’ S
Classement : 114329
Une fois de plus, 2500 places de gagnées en 24 heures. Près de 300 milles gagnés sur la trajectoire idéale.
Depuis quelques heures nous sommes dans un petit creux, mais cela va redémarrer très fort pendant au moins 36 heures.

14 décembre 2008

Distance restante : 17410 milles
Position : 17° 30’ E – 40° 41’ S
Classement : 116827
Pratiquement 2500 places de gagnées en 24 heures.
Notre stratégie a été la bonne. La dépression que nous souhaitions accrocher est une véritable locomotive, qui se déplace à plus de 20 nœuds dans le sens ouest-est.
Notre but est donc une descente progressive vers les 50ème (hurlant) pur accrocher une dépression moins violente en termes de vent mais excessivement plus grande afin de nous emmener tranquillement vers les Kerguelen. En terme de distance parcourue (en réel) nous avons franchi les 500 milles en 24 heures !
. D’une manière générale, notre approche du problème est une méthode éprouvée dans notre quotidien avec nos clients. L’utilisation de nos méthodes d’analyses appliquées à la stratégie de la course montre que face à une problématique nouvelle, notre équipe s’adapte très vite pour permettre d’offrir une réponse sérieuse à nos clients.

13 décembre 2008

Distance restante : 17699 milles
Position : 11° 45’ E – 40° 57’ S
Classement : 119300
soit plus de 1200 places gagnées ces dernières 24 heures.
Nous somme presque dans le plein sud du cap de bonne Esperance.
Ces dernières heures la vitesse moyenne à chuté, néanmoins notre option de remontée vers le nord devrait porter ses fruits dans les prochaines 12 heures.
Nous avons choisi l’option nord de la première porte, qui bien que plus longue, a néanmoins été traitée avec une vitesse moyenne d’environ 18 nœuds.
L’option sud aurait permis d’avoir des vents portant beaucoup plus importants grâce à une dépression assez consistante. Néanmoins il semble que cette perturbation soit suivie d’une grande zone de haute pression synonyme de « pas beaucoup de vent ».
Le point, dans 24 heures, devrait permettre d'arbitrer ces décisions

12 décembre 2008

Position : 4° 32’ E – 41° 47’ S
classement : 120518
Progression conforme aux prévisions.
la journée devait être moins performante en terme de progression de classement, mais nous avons gagné plus de 750 places !!!
Aujourd'hui nous attendons des vents avoisinant les 30 nœuds et nous visons une positon assez sud pour gagner en distance à parcourir. En effet, plus on descend dans le sud, plus la distance de circonférence de chaque parallèle est diminuée
En supposant la terre totalement sphérique, et une circonférence de 40000 kms au niveau de l'équateur, à 45° de latitude, sud en l'occurrence mais c'est valable pour la latitude nord également, la circonférence sur ce parallèle n'est plus que de 28284 kms !

11 décembre 2008

classement : 121278 plus de 3000 places gagnées au classement en deux jours..., les prochaines 24 heures seront moins brillantes.
Nous sommes maintenant confrontés, à une situation épineuse. Deux zones de haute pression encadrent notre trajectoire, synonyme de petite vitesse. Néanmoins nous regardons l'obectif et nous gérons en conséquence. Dans ce domaine il faut voir plus loin que le bout de son nez, en l'occurence plus loin que le bout de son étrave.
En réalité, il nous faut naviguer astucieusement, pour atteindre une zone qui, dans 36 heures, sera bien "ventée". Plus de 30 noeuds de vent ce qui nous permettra non seulement de faire avancer le bateau rapidement mais de plus, nous seront à ce stade, près de la trajectoire idéale.

91.121.144.109